EN

Nos experts parlent !

SEO/SEA : ce qu’il faut savoir

SEO/SEA : ce qu’il faut savoir

Indispensables si vous souhaitez mettre en place une stratégie digitale, SEO et SEA sont alors deux outils de référencement à ne pas laisser de côté et à surtout bien distinguer.

 

Voici tout d'abord 5 points clés pour comprendre les bases du SEO (qui signifie : Search Engine Optimization) : 

 

hgiu-min.jpg

 

1. SEO correspond à l'optimisation pour les moteurs de recherche, également appelé : Référencement naturel. 

Il a pour but :

  • d'améliorer le positionnement des pages web de votre site, dans les pages de résultats (SERPs : Search Engine Result Pages) des moteurs de recherche
  • d'amener du trafic qualifié et gratuit sur votre site depuis les moteurs de recherche.

 

2. Les moteurs de recherche se basent sur des mots-clés et des phrases qui se rattachent au sujet de votre site, attention alors à la sémantique, le balisage (title, meta descriptions… qui feront l'objet d'un prochain article !). Aussi, les titres et descriptions de vos pages (qui apparaîtront dans les pages de résultats) jouent un rôle dans votre référencement naturel. 

Mais vous devez d’abord identifier les mots-clés les plus utilisés dans votre domaine. Les outils tels que Google Trends et Google Ads (grâce à son générateur de mots-clés) peuvent vous aider à déterminer les mots-clés les plus susceptibles de vous rapporter du trafic.

 

3. La technique du “White Hat” est conseillée, c'est à dire : tout mettre en œuvre pour faciliter l’indexation des pages par les moteurs de recherche. Mais il ne faut pas se focaliser uniquement sur Google même s'il est utilisé majoritairement (93%), il est suivit de Bing (5%) et Yahoo (3%) sur le marché des moteurs de recherche (au Canada en Mars 2019).

De plus, il ne faut pas essayer de plaire uniquement aux moteurs de recherche (autrement dit, des robots) puisque votre site est avant tout destiné aux personnes qui prendront le temps de le visiter ! Et n'oubliez pas que les règles de référencement de Google ne cesse de changer tous les mois.

 

4. Mobile-friendly : Google favorise les sites “responsive” (on vous explique à quoi cela correspond ici : Le responsive design, c’est à dire ? ) et à titre informatif, au-delà de la première page, 90% des internautes ne visiteront pas votre site…

 

5. Le SEO de votre site n’est pas indépendant du reste : si on mentionne votre site et crée un lien vers celui-ci, cela participera à votre référencement. En plus, notez bien que votre position n’est pas définitive, elle est à surveiller chaque jour pour la maintenir. Pour cela, vous pouvez utiliser les outils comme Google Analytics ou encore Google Search Console

 

 

----

 

 

Maintenant, passons aux 5 points clés pour comprendre en quoi le SEA (qui signifie : Search Engine Advertising) est à différencier.

 

SEA---fr-min.png

 

1. SEA est une sorte de publicité sur les moteurs de recherche, aussi appelé : Référencement payant.

Cela correspond à l’achat d’espaces et donc de liens sponsorisés, commerciaux et publicitaires sur les moteurs recherche pour être référencé dans les premières positions dans les pages de résultat des moteurs de recherche.

 

2. Il a pour but :

  • de générer du trafic ciblé et donc des leads ;
  • d'accroître sa  visibilité et construire sa notoriété ;
  • d'augmenter ses ventes.

 

3. Une des plateformes les plus connues pour faire du SEA, c’est Google Ads. Il ne suffit pas de payer. Il faut également bien connaître son marché dans le but de choisir les mots clés les plus adéquats. Cela vous permettra d'être correctement positionné dans les pages de résultat et surtout d'économiser en obtenant un meilleur retour sur investissement. 

 

4. Le SEA est une pratique Webmarketing professionnelle car elle demande des compétences techniques et c’est une étape essentielle dans le processus de marketing en ligne. Mais n’oubliez pas que le SEA est bien entendu complémentaire au SEO et que la qualité de l’annonce rédigée (titre, description) est également très importante dans le positionnement de l’annonce.



5. A noter que l’annonceur ne paye pas pour l’affichage de son site, mais il paye les clics des internautes sur le lien/l’annonce de son site → le Coût Par Clic (CPC). Ce dernier correspond au montant payé par un annonceur (vous) à un moteur de recherche (Google, Bing, Yahoo...) pour un clic qui amènera un visiteur sur votre site web depuis le lien d’une publicité (que ce soit sous forme de texte, de vidéo ou d'image). 

 

 

---- 

 

 

Bon à savoir :

 

Savez-vous à quoi correspond la somme de SEO + SEA ?

Et bien, c’est égale au SEM : Search Engine Marketing qui est la pratique Marketing qui permet une augmentation de trafic et de visibilité pour un site internet.

 

29 avril 2019, par  Victoria Guido

Débutons votre projet
sur-mesure

demander une soumission

Découvrez
Le portfolio

EN SAVOIR +
Message
Error
Ok